LE RESPECT DE CE MERVEILLEUX MÉTIER D’INFORMER … MERCI MONSIEUR GIROUX !

C’est avec grande tristesse que nous avons appris le décès du fondateur du journal Point Sud, monsieur Maurice Giroux, le 13 août dernier, à la suite d’une longue maladie. Riche d’une carrière qui a couvert plus de 50 ans dans les médias, monsieur Giroux a toujours été reconnu comme un journaliste émérite mais également comme un grand défenseur de la liberté d’expression et un infatigable promoteur de notre région.

Maurice Giroux a participé à la fondation du journal nationaliste Le Jour en 1974, puis fut l’un des premiers artisans de la radio 103,3 FM, inaugurée en 1987. De 2001 à 2015, il a dirigé les destinées du journal Point Sud, dont il était le fondateur.

Ardent défenseur des médias locaux, du milieu communautaire et de l’économie sociale, il aura été un des plus importants témoins de l’histoire régionale, tout en étant un des acteurs par ses nombreuses implications.
Au fil des années, il a acquis un savoir encyclopédique qui en faisait une incontournable référence pour valider les événements importants qui ont jalonné l’histoire, tant régionale que nationale.

À l’automne 2014, il me faisait le privilège de m’offrir de poursuivre la route avec lui à la direction de Point Sud.
Au nom de l’équipe qui m’entoure à la direction du journal, au nom de nos collaborateurs et en mon nom personnel, je tiens à exprimer notre sincère sympathie à la famille et aux proches de monsieur Giroux. En conservant en mémoire les valeurs incarnées par ce grand Longueuillois, nous avons bien l’intention de poursuivre son œuvre dans le respect de ce merveilleux métier d’informer, dont il s’est fait un des plus beaux exemples depuis plus de 50 ans.

MERCI MONSIEUR GIROUX. Nous ne vous oublierons pas!

Pierre Turbis, directeur de l’information, Journal Point Sud

Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.