Enjeux juridiques des violences faites aux femmes

Texte et photo : Pierre Turbis

Le 9 mars, lendemain de la Journée internationale de la femme, une cinquantaine de personnes ont répondu à l’invitation des organismes Inform’elle, Carrefour pour Elle et le Centre des femmes de Longueuil et ont assisté à un panel portant sur la façon de prévenir et contrer la violence conjugale.


Les multiples manifestations de la violence conjugale sont inadmissibles. Même si la lutte contre la violence fait de plus en plus la manchette des médias, elle demeure bien présente et était au cœur de la thématique de la Journée internationale des droits des femmes 2018, qui était « Féministe tant qu’il le faudra ».

« L’idée d’organiser cette journée vint principalement des nombreux appels reçus à la ligne d’information juridique d’Inform’elle. Au fil des années, le nombre de questions liées à la violence conjugale continue d’augmenter et nous constatons à quel point il est important de donner des informations sur la loi. Cela nous a même conduits à produire un document qui se veut un outil d’éducation populaire sur différents aspects de la violence conjugale », a expliqué Martine Laprade, directrice générale d’Inform’elle.

Trois panélistes, Léa St-Arnaud, stagiaire en droit, Me Johannne Duguay, avocate-médiatrice, et Nithra Antonito, du service de police de l’agglomération de Longueuil, ont enrichi la discussion de leur expertise respective. La rencontre s’est terminée par une discussion en grand groupe.

À la lumière des questions et témoignages recueillis, le besoin d’informer jeunes et moins jeunes est clairement ressorti. Le Dossier sur la violence conjugale est disponible chez Inform’elle, 3757, rue Mackay, Saint-Hubert – 450 443-3442.

Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.