Le comédien Henri Chassé, nouveau porte-parole des Petits Frères de Longueuil

Texte : Pierre Turbis – Photo : Gilles Pilette (Les Petits Frères)

À quelques jours de la fête de Noël et des activités d’accompagnement organisées pour les aînés seuls, un peu partout au Québec, Les Petits Frères de Longueuil ont annoncé que le comédien Henri Chassé est maintenant le porte-parole régional de l’organisme.

Point Sud a rencontré le sympathique comédien afin d’en savoir plus long sur son implication auprès des Petits Frères. « J’ai été invité à lire quelques textes lors du magnifique concert-bénéfice présenté avant les fêtes et j’y ai rencontré des gens formidables, impliqués et généreux. La soirée fut magique et quand on m’a demandé si je voulais poursuivre en tant que porte-parole, j’ai tout de suite accepté », a expliqué Henri Chassé. « J’ai ensuite eu l’occasion de rencontrer des Vieux Amis de Longueuil, et les conversations passionnantes et touchantes que j’ai eues avec ces gens m’ont confirmé qu’ils ont beaucoup à offrir. C’est de cette façon que j’entrevois ma collaboration: une sorte d’entraide mutuelle. On a tous tant à se donner. Je pense déjà avec joie à nos prochaines rencontres », ajoute-t-il.

Danielle Bergeron, coordonnatrice des Petits Frères de Longueuil, se dit enchantée et reconnaissante d’un tel appui. « En s’associant à notre cause, monsieur Chassé contribue à mieux faire connaitre notre action dans le grand Longueuil. Tout comme nous, il privilégie la qualité des relations humaines et sa contribution nous permet d’espérer que davantage d’aînés seuls pourront vieillir plus dignement au sein de notre grande famille. Je suis convaincue qu’il contribuera aussi à faire rayonner notre mission », souligne-t-elle. Henri Chassé fera équipe avec deux comédiennes très appréciées du public : Marie-Thérèse Fortin, porte-parole des Petits Frères du Québec depuis octobre dernier et Béatrice Picard, marraine de l’organisme depuis 10 ans.

En action depuis 2013, Les Petits Frères de Longueuil accueillent et accompagnent les personnes du grand âge qui, sans l’organisme, seraient seules et isolées. Grâce à l’engagement des bénévoles et aux dons du public, ils sont choyées et accompagnées jusqu’à la fin de leur vie.

L’organisme effectue, en moyenne, 15 000 visites par année et offre de nombreuses activités tout au long de l’année, selon les souhaits et les capacités de chacun. Pour plus d’information, faire un don ou devenir bénévole : petitsfreres.ca, 579 721-5115 ou 1 866 627-8653. Les Petits Frères sont agréés par le Programme de normes d’Imagine Canada attestant la qualité, l’efficience et la transparence de l’organisme.

Personne n’est à l’abri de vieillir seul. Au Québec, un aîné sur cinq n’a aucun proche et que les risques augmentent avec l’âge : près de 30 % des aînés sont à risque d’isolement et ce nombre augmente à 50 % chez les personnes âgées de 80 ans ou plus.

(Sur la photo, on retrouve Henri Chassé, en compagnie de monsieur Paul Grenon, Vieil Ami des Petits Frères de Longueuil)

Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.