Caroline St-Hilaire tient à remercier la population longueuilloise

Texte : Pierre Turbis – Photo : Ville de Longueuil
Alors que s’achèvera bientôt son deuxième mandat de quatre ans à titre de mairesse de Longueuil, au terme duquel Caroline St-Hilaire quittera la vie politique, nous avons eu le plaisir de discuter avec elle.

Tel qu’on peut le lire dans sa récente biographie, madame St-Hilaire raconte avoir développé un fort attachement envers « son monde », les longueuillois. Le premier élément dont elle nous parle est l’apport inestimable du milieu communautaire à Longueuil. « Il s’agit certainement d’une de nos plus grandes richesses. Notre population est formée de gens ordinaires qui accomplissent des choses extraordinaires. Je suis tellement impressionnée par la solidarité existant entre les gens. Je suis si fière de notre monde. Les organismes savent que je serai toujours solidaire de leurs actions », lance-t-elle avec enthousiasme.

Un autre élément extrêmement cher au cœur de la mairesse est le développement culturel de sa ville. « Depuis le Conseil des arts et le Bureau de la culture jusqu’au futur Complexe culturel, nous nous sommes donné des outils qui permettent d’améliorer les conditions de pratique de nos artistes. La vie culturelle est tellement florissante ici. J’aime notre orchestre symphonique, nos artistes de la scène ou des arts visuels. Tout ce beau monde contribue à notre qualité de vie. La culture, je l’aime et j’y crois, et tout spécialement quand elle s’adresse aux enfants. »

Loin de s’enorgueillir de ses succès, madame St-Hilaire ne cherche par les hommages. Elle en est même plutôt gênée. Toutefois, si elle ne cherche par les compliments, à maintes reprises, elle en lancera en abondance à celles et ceux qui ont contribué aux multiples projets qu’elle a mis de l’avant à titre de mairesse de Longueuil. « Au risque d’en oublier, je préfère ne pas mentionner de noms. Mes partenaires et amis savent à quel point je les apprécie. Sans elles et eux, rien n’aurait été possible. »

« Un merci me semble cependant essentiel, soit à l’endroit de la population, qui m’a fait confiance au fil des années passées tant au parlement d’Ottawa qu’à l’Hôtel de ville de Longueuil. »

Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.