Les Journées de la culture à Longueuil célèbrent le patrimoine et la création artistique

Le patrimoine culturel de Longueuil était à l’honneur à l’occasion de la 21e édition des Journées de la culture. Les joyaux longueuillois ont particulièrement brillé lors de ces 3 journées mémorables. Les artistes, les artisans, les organismes culturels et la Ville ont travaillé de concert pour offrir une programmation d’exception. Près de 25 activités gratuites ont été présentées partout dans la ville.

« Cette thématique annuelle arrive à point nommé pour nous à Longueuil puisque nous soulignons cette année le 360e anniversaire de la fondation de notre ville par Charles Le Moyne et le 50e anniversaire du Centre culturel Jacques-Ferron. Ces festivités représentent une raison de plus de célébrer qui nous sommes, d’hier à aujourd’hui! », a souligné la mairesse de Longueuil, madame Caroline St-Hilaire.

« Le thème des Journées de la culture 2017 s’arrime aussi de belle manière avec notre Politique du patrimoine culturel adoptée l’an dernier. Je vous invite à prendre un temps d’arrêt, à faire des découvertes inédites et à en profiter! », a indiqué France Dubé, conseillère municipale et présidente de l’arrondissement du Vieux-Longueuil.

50e anniversaire du Centre culturel Jacques-Ferron

Parmi les activités spéciales, on notera une programmation spéciale offerte le samedi 30 septembre afin de célébrer le 50e anniversaire du Centre culturel Jacques-Ferron.

À cette occasion, les oeuvres d’art public de Chloé Beaulac et Rino Côté ont été dévoilées et des rencontres avec les artistes et professeurs d’ateliers culturels ont été proposées, sans oublier l’animation et les spectacles qui ont agrémenté la journée.

L’exposition « De la gouge aux Pixels » de l’artiste Claire Lemay

Notons aussi le vernissage de l’exposition de l’exposition maquant les 25 années de carrière de l’artiste Claire Lemay qui a eu lieu le 29 septembre à la Maison de la culture de Longueuil. Ce projet, qui sera proposé jusqu’au 23 décembre prochain, est formé de plusieurs œuvres représentatives de l’œuvre de madame Lemay. On y trouvera notamment des estampes traditionnelles et numériques regroupées afin de bien représenter les différentes approches artistiques utilisées par l’artiste.

L’histoire de Longueuil en musique

Notons enfin la présentation d’extraits de la symphonie Ruines du fort de Longueuil, composée par le musicien longueuillois Airat Ichmouratov. Cette œuvre inspirée par l’histoire de Longueuil, a été proposée en première mondiale par l’Orchestre symphonique de Longueuil le 28 septembre. Monsieur Ichmouratov a également offert quelques pièces du répertoire Klezmer à la clarinette, en compagnie de son épouse, la violoniste Elvira Misbakhova.

Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.