Le bruit n’aurait pas diminué au parc Jean-Drapeau cet été

Même si on avait promis aux Lambertois que l’on tenterait de diminuer le bruit qu’ils devraient subir au cours de l’été qui se termine bientôt, les citoyens ont vécu, encore une fois et bien malgré eux, une saison estivale au rythme des spectacles et des activités du parc Jean-Drapeau.

Dans un communiqué publié le 15 septembre par la Ville de Saint-Lambert, on souligne que la localisation temporaire des scènes de spectacle, dans l’épingle du circuit Gilles Villeneuve aurait fait que le son en provenance du parc aurait été encore plus fort que par les années passées et se serait fait entendre sur une portion plus grande du territoire. À en juger par les commentaires reçus à l’hôtel de ville, plus de citoyens auraient été incommodés cette année par le bruit, qui était présent presque toutes les fins de semaine des mois de juillet et août.

« Le maire Coderre a récemment dit que le vivre-ensemble fait partie de l’ADN des Montréalais et Montréalaises et bien, nous ne pouvons que souhaiter que ce concept sera mis de l’avant dans ses relations avec les municipalités avoisinantes. Nous espérons qu’il saura incarner cette belle valeur en gestes concrets et qu’il fera preuve d’ouverture afin de trouver un terrain d’entente dans ce dossier qui entrave énormément la qualité de vie des Lambertois », a résumé le maire de Saint-Lambert, Alain Dépatie.

Entre-temps, dans l’attente de la reprise du dialogue avec la Société du parc Jean-Drapeau et la Ville de Montréal, le maire Dépatie a indiqué que Saint-Lambert entend poursuivre ses démarches judiciaires afin de préserver ses droits. « Si possible, nous aimerions également pourvoir participer à la consultation menée par l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) qui portera sur le Plan directeur d’aménagement et de développement du parc Jean-Drapeau 2018-2028. Nous avons bon espoir que la qualité de vie sera placée au cœur des priorités du parc Jean-Drapeau. »

« Nous croyons qu’il est encore possible de concilier la tenue d’événements au parc Jean-Drapeau et la quiétude des citoyens de Saint-Lambert. Ceci étant, il est grand temps que nos vis-à-vis reviennent à la table de discussion afin que nous puissions mettre fin à ce bras de fer, et ce, dans l’intérêt de l’ensemble de la population », conclut le maire Dépatie.

Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.