Pierre Boucher et Jeanne Crevier apprécient leur retour à Boucherville

Texte : Pierre Turbis – Photo : Corporation des Fêtes du 350e anniversaire de Boucherville (Alain Plouffe)

Il y a déjà plus de 9 mois que Pierre Boucher et Jeanne Crevier sont à nouveau parmi nous pour célébrer le 350e anniversaire de fondation de la Ville de Boucherville. Point Sud les a rencontrés pour avoir leurs commentaires sur leur année passée en notre compagnie.

Tous les deux disent d’abord à quel point ils sont fers de ce qu’est devenue leur ville. « Je suis impressionné par la beauté de la ville et de ses gens. », lance Pierre Boucher. « Ils ont l’air paisibles et heureux », ajoute Jeanne Crevier.

« Par rapport à notre époque , il y a beaucoup de bruit et d’odeurs. Le rythme de vie y est très très rapide », souligne le Sieur Boucher. « À mon avis, on y vit très bien alors qu’il y a 350 ans, on était plutôt en mode survie. »

Pour Jeanne Crevier, l’évolution des choses, et particulièrement des moyens de transports, est stupéfiante. « Quand je pense qu’on peut aujourd’hui traverser les océans en bateau, quand ce n’est pas en avion… »,

Malgré les différences, les deux conjoints constatent que les valeurs fondamentales qui animent l’être humain demeurent sensiblement les mêmes. « Je crois que la famille demeure la cellule de base de la société, dans le respect les uns des autres. Je constate toutefois que la cohabitation entre les valeurs sociales et religieuses semble plus difficile aujourd’hui. » « Il faut dire qu’à notre époque, personne n’aurait osé commenter ou, pire encore, contester la religion », précise Jeanne Crevier.

Autre élément de progrès, tous les deux constatent des pas en avant en matière d’égalité entre les hommes et les femmes. « Il aurait été impensable pour les femmes de mon temps de penser avoir une carrière hors de la maison. Pourtant, cela semble maintenant assez commun. C’est vraiment un avancement important », analyse Jeanne Crevier.

En terminant, ils tiennent tous les deux à remercier très chaleureusement celles et ceux qui ont organisé les fêtes de cette année. « Nous sommes vraiment fiers de voir à quel point les gens sont fiers de vivre à Boucherville et tous ces bons mots dits à notre sujet sont très touchants. À tous, je souhaite de toujours vivre dans une belle solidarité et de vous aimer de tout votre cœur. Soyez heureux », lancent autant Pierre Boucher que Jeanne Crevier.

Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.