La seconde édition du Musée à ciel ouvert de Saint-Lambert promet de belles découvertes aux visiteurs!

C’est en compagnie de l’équipe organisatrice, de certains des artistes-exposants et de nombreux citoyens que le maire Alain Dépatie a donné le coup d’envoi à la seconde édition du Musée à ciel ouvert de Saint-Lambert, le 18 mai dernier. « Nous sommes extrêmement fiers de cette réalisation culturelle qui nous permet de découvrir notre ville autrement, mais surtout qui s’inscrit parfaitement dans les axes de développement de notre récente politique culturelle », a déclaré d’entrée de jeu le maire Alain Dépatie.

Pour sa seconde édition, le Musée à ciel ouvert de Saint-Lambert se bonifie en acquérant 13 nouvelles oeuvres, ce qui porte aujourd’hui à 29 oeuvres l’ensemble de la collection présentée. Cette nouvelle édition promet de belles découvertes aux visiteurs.

Associations fructueuses
« Nous nous réjouissons cette année que des organisations reconnues se joignent à nous. Leur participation consolide avec prestige la collection du Musée à ciel ouvert et offre une nouvelle vitrine à des artistes appréciés du grand public. Nous les remercions chaleureusement pour leur participation », a souligné le maire Alain Dépatie.

Le Musée d’art contemporain de Montréal y présente une oeuvre de Vik Muniz provenant de sa collection permanente. La Galerie Simon Blais a aussi répondu avec enthousiasme à l’appel en offrant des oeuvres des artistes de renom Marcelle Ferron, Serge Lemoyne, Jean McEwen, Guido Molinari et Françoise Sullivan.

Finalement, La Foire d’art contemporain de Saint-Lambert (La FAC) est un événement culturel contribuant à la vitalité culturelle de la municipalité depuis maintenant 8 ans. Il allait donc de soi qu’un mur lui soit réservé. La FAC a choisi une oeuvre de l’artiste Alain Dubois, qui a remporté en 2013 et en 2015 le Prix du public.

Artiste lambertois et artiste de la relève
Afin d’encourager les artistes professionnels locaux et les artistes de la relève en général, un appel de dossier particulier leur a été adressé. Il en résulte deux oeuvres très intéressantes respectivement de Carole Simard-Laflamme et de Chloé Beaulac.

Oeuvre exclusive
Un collectionneur privé a généreusement offert une oeuvre de Marc Séguin pour enrichir la collection du musée. La Ville de Saint-Lambert est très heureuse de cette acquisition que les visiteurs ne pourront voir nulle part ailleurs.

Médiation culturelle
Rendre l’art accessible s’inscrit dans l’objectif du Musée à ciel ouvert. Ainsi, la Ville de Saint-Lambert a souhaité aller encore plus loin en organisant une activité de médiation culturelle. L’activité organisée avec de jeunes élèves de l’école des Saints-Anges leur a permis d’expérimenter le processus créatif en réalisant une oeuvre collective en compagnie de l’artiste Dominique Payette.

« Les projets de médiation culturelle sont porteurs pour démocratiser l’art en le rendant encore plus accessible à sa communauté. Une activité, comme celle tenue dans le cadre du Musée à ciel ouvert, permet de créer une situation de rencontre entre les citoyens et le milieu artistique pour contribuer à élargir leurs connaissances et leurs intérêts. Ce genre d’action culturelle permet l’atteinte de plusieurs objectifs de notre plan d’action et fait du milieu lambertois, une ville riche en développement culturel », a précisé Marie-Josée Benoit, directrice de la bibliothèque, des arts et de la culture.

Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.