Éclatement du parti Action Longueuil

Texte et photo : Pierre Turbis

Le Parti Action Longueuil n’aura pas survécu à l’acrimonie de la fin de course à la chefferie, alors que, loin de se rallier, la candidate défaite et les huit élus qui l’avaient appuyée dans la course ont claqué la porte du parti en affirmant ne pas se reconnaître dans le leadership du tandem St-Hilaire – Parent.

« Nous n’endossons pas les pratiques douteuses utilisées au cours de la course à la chefferie et l’ingérence répétitive du cabinet, la main invisible de la mairesse qui ont creusé un fossé entre les deux équipes, selon nous irréconciliables. Nos valeurs ont été heurtées », a déclaré Josée Latendresse en conférence de presse.

« Nous annonçons que nous siégerons désormais à titre de conseillers indépendants. Nous tenons toutefois à rassurer nos citoyens : nous continuerons de garder leurs intérêts au centre de nos décisions », a ajouté la conseillère indépendante.

Désormais, les huit élus suivants siègeront comme conseillers indépendants : Sylvain Joly, conseiller d’arrondissement de Greenfield Park; Nathalie Boisclair, conseillère municipale du district Vieux-Saint-Hubert-De-la-Savane; Jacques E. Poitras, conseiller municipal du district Parc-de-la-Cité; Benoît L’Écuyer, conseiller municipal du district Boisé-Du Tremblay; Stéphane Richer, conseiller municipal du district les Explorateurs; Michel Lanctôt, conseiller municipal du district Antoinette-Robidoux; Xavier Léger, conseiller municipal du district Georges-Dor et Josée Latendresse, conseillère municipale du district St-Charles.

Le Parti Action Longueuil, qui détenait à ce jour 13 des 15 sièges au conseil, se retrouve désormais minoritaire à l’hôtel de ville. C’est donc dans un climat un peu lourd que s’est tenue l’assemblée ordinaire du conseil municipal du 11 avril.

Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.