Revivre la folle époque du disco avec l’OSDL

Texte : Pierre Turbis – Photo : Denis Germain (OSDL)

Retrouvant la folie de leur jeunesse, les musiciens de l’Orchestre symphonique de Longueuil (OSDL) ont offert un concert disco symphonique le 29 mars dernier, devant un public enthousiaste qui a passé la soirée à danser et à frapper des mains.

Le temps d’un spectacle endiablé, tout le monde a retrouvé ses 16 ans, alors que le maestro Marc David a revêtu son plus beau costume à paillettes pour recevoir les solistes Stéphanie Bédard, Gardy Fury, Marc Hervieux et Kim Richardson, dont les prouesses vocales ont été très appréciées des spectateurs.

Depuis les medleys Saturday Night Fever et Michael Jackson jusqu’à l’irrésistible Funky Town et le medley Village People, c’est toute une époque qui a été revisitée par les solistes et l’orchestre.

Quelques prestations ont marqué la soirée, notamment la superbe interprétation de la chanson The Winner Takes it All par Stéphanie Bédard. La jeune femme a attiré tous les regards par son charme et sa présence en scène. Kim Richardson a également impressionné avec son cri du cœur I Will Survive.

Une soirée fascinante au cours de laquelle Marc David s’est beaucoup amusé. Il arrive d’ailleurs fréquemment que les deux Marc (David et Hervieux) partagent une folie commune dont les gagnants sont les spectateurs.

Encore une fois, l’OSDL a osé aborder un répertoire populaire, habituellement peu fréquenté par les formations symphoniques. À la sortie de la salle, les commentaires étaient très positifs. L’histoire de cœur entre l’OSDL et son public se poursuit donc…

Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.