La mairesse St-Hilaire devient camelot d’un jour pour le journal l’Itinéraire

Texte et photo : Pierre Turbis

Le 22 septembre, la mairesse de Longueuil, Caroline St-Hilaire, s’est jointe à un camelot de l’Itinéraire pour vendre le journal au terminus Longueuil, à côté de la sortie de l’Université de Sherbrooke.

Le magazine est offert sur le territoire de Longueuil depuis juin 2016. Il s’agit d’une entreprise d’économie sociale visant à mettre en lumière le travail des groupes communautaires et à jeter des ponts entre les itinérants et la population.

Pour la mairesse St-Hilaire, l’économie sociale est un secteur essentiel pour le développement économique et social de sa ville. « Ces gens représentent une grande richesse dans notre communauté. Il faut entendre leurs préoccupations et leur permettre l’accès à nos citoyens. »

Présente au terminus, Duffay Romano, chef des opérations et ressources humaines au journal, a confié à Point Sud être extrêmement heureuse de l’ouverture manifestée par la Ville de Longueuil envers son organisation. « Nous sentons un appui réel de leur part et c’est plus qu’encourageant. »

En compagnie de plusieurs conseillers municipaux, la mairesse semblait prendre plaisir à interpeler les nombreux passants au terminus, à qui elle proposait d’acheter une copie de l’Itinéraire. Elle en profitait pour les sensibiliser à la valeur ajoutée que représente l’action sociale à Longueuil.

L’activité Camelot d’un jour, dont c’était une première édition à Longueuil, se tient annuellement à Montréal, Longueuil, Laval et Granby. Des personnalités publiques viennent à la rencontre de la population pour témoigner leur appui envers la publication.

Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.