Vive le tourisme responsable

Texte : Marie-Jacques Samson, biologiste.

Ah! Les vacances. Quel beau moment pour lâcher prise et profiter des plaisirs que nous offre la nature. Il existe heureusement au Québec de nombreux endroits pour se prélasser au bord de l’eau ou pour se promener en forêt à la recherche de calme et de sérénité. Mais savez-vous que les nombreux visiteurs qui fréquentent ces endroits de rêve chaque année laissent souvent des traces permanentes de leur passage et que cela nuit au milieu naturel ?

Avec l’augmentation croissante des touristes chaque année, ne laisser aucune trace derrière soi devrait être le principe de base du campeur ou du randonneur responsable pour préserver au maximum l’environnement et déranger le moins possible les autres visiteurs. Pour ce faire, la philosophie du Sans trace s’est basée sur sept grands principes à adopter pour limiter au minimum notre empreinte écologique. Voici en résumé ces principes pour un tourisme responsable.

Premièrement, planifiez et préparez. Non seulement il est nécessaire pour notre propre sécurité et celle des autres de bien planifier notre séjour mais il est aussi important pour ne pas avoir à extirper les ressources de l’environnement qu’on pourrait avoir besoin pour la cuisson des aliments. Prévoyez dans ce cas-ci un réchaud de camping pour limiter votre collecte de bois et des aliments simples et peu emballés pour limiter vos déchets.

Deuxièmement, privilégiez les sentiers battus. Lors de vos randonnées, si vous ne connaissez pas vraiment la composition du terrain que vous fréquentez, restez sur les sentiers déja aménagés et évitez de vous étendre sur la végétation aux alentours. Qui sait peut être piétinerez-vous par inadvertance sur une espèce végétale en voie de disparition ou sur un habitat animal important.

Troisièmement, gérez adéquatement vos déchets. Bien sur, il faut éviter en tout temps de jeter des déchets dans la nature et dans les cours d’eau puisque ces déchets comme le plastique par exemple sont souvent persistants, rapportez donc avec vous tout ce qui est possible et enterrez vos excréments dans un trou creusé d’au moins 15 centimètres de profondeur et couvrez-le par la suite de terre et de brindilles pour le camoufler.

Quatrièmement, laissez à la nature ce qui lui appartient. Agissez comme dans un lieu public, laissez les objets naturels et les artefacts culturels en place. Évitez d’endommager les arbres et les plantes mais surtout pas de cueillette inutile, imaginez si tous les visiteurs cueillaient une fleur sur leur passage qu’elle serait le résultat ?

Cinquièmement, minimisez l’impact des feux. Comme mentionné précédemment , privilégiez les réchauds pour la cuisson des aliments ou utilisez un endroit prévu à cet effet et surtout respectez les avis d’interdiction de feux à ciel ouvert émis par les autorités et enfin toujours éteindre le feu avec de l’eau avant de quitter les lieux. La sécurité devrait être la priorité numéro un des randonneurs.

Sixièmement, respectez la vie sauvage. En aucun cas il faut nourrir les animaux sauvages ni les approcher ou les effrayer inutilement et si possible campez à plus de 70 mètres d’un cours d’eau pour leur permettre de s’abreuver en toute quiétude le jour comme la nuit.

Septièmement, respectez vos voisins. Même si vous êtes en territoire isolé ce n’est pas le moment pour faire du bruit excessif et écouter sa musique préféré à tue-tête. La plupart des gens recherchent le calme et la tranquilité donc la modestie et la discrétion sont fortement suggérées en tout temps. Voila pour les sept principes de base que tous devraient appliquer lors de ses vacances en nature. Si vous désirez obtenir plus d’informations je vous invite à consulter le site internet www.sanstrace.ca qui recèle une foule d’informations sur le sujet. En appliquant ces principes simples on respecte non seulement l’environnement, la nature, les animaux et les plantes mais on permet en plus aux autres visiteurs d’apprécier le milieu dans son état le plus naturel possible.

Pour ceux qui aimeraient pratiquer ces principes en groupe, je vous invite à participer à un rallye à la découverte de la faune et de la flore de l’Île Charron, ce 31 juillet de 11h à 12h, départ de l’accueil de la nouvelle plage de l’Île Charron. Vous pourrez découvrir ce magnifique milieu naturel à travers des épreuves et des énigmes auxquelles vous devrez répondre. Sera malheureusement annulé en cas de pluie. Au plaisir de vous y voir pour d’extraordinaires découvertes responsables en nature ici même à Longueuil.

Marie-Jacques Samson
Biologiste

Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.