On a bien mérité nos vacances !

Texte : Carole Lavallée, CSMV – Photo : Steve Bryant 2016. www.publicdomainpictures.net

Bonnes vacances !  Nous les avons tous bien méritées après une année remplie de labeurs et de défis.
D’abord, vous les parents dont les enfants ont un besoin essentiel de vos encouragements pour poursuivre leurs études avec enthousiasme.  Ensuite les enseignants et tout le personnel des établissements dont le dévouement auprès des élèves ne se dément pas.  Ajoutons le personnel du centre administratif de notre commission scolaire qui a pour mandat de supporter les efforts entrepris par les établissements. Et finalement, vous les élèves, qui avez travaillé avec acharnement tout au long de l’année.

Les défis ont été nombreux cette dernière année scolaire. Parmi ceux-ci, il y a eu l’adoption d’un plan d’organisation scolaire au primaire qui met en valeur des couleurs-écoles tout en respectant le concept d’écoles de quartier.
Aussi, cinq nouvelles écoles primaires en plus d’un agrandissement sont prévus et deux de ces écoles verront le jour dès septembre : une à Brossard et une sur le boul. Fernand-Lafontaine, à Longueuil. Les autres ouvriront dans les prochaines années à Saint-Hubert et dans le Vieux-Longueuil.  Enfin, une école d’hôtellerie accueillant le Centre de formation professionnelle Jacques-Rousseau est également planifiée dans les prochaines années.
Tout récemment, nous avons également adopté un budget équilibré sans hausse de taxe scolaire. Malgré les réinvestissements gouvernementaux, l’adoption du budget s’est inscrite dans un contexte où les compressions récurrentes imposées par le passé provoquent encore des effets aujourd’hui.
Cette année, il a fallu aussi se préoccuper de la planification des structures de la commission scolaire alors que l’ancien ministre a déposé à l’Assemblée nationale le projet de loi 86 qui les modifiait. En mai, ce projet de loi a été mis de côté par le nouveau ministre de l’Éducation, Sébastien Proulx, qui en a proposé un autre dans les derniers jours de la session parlementaire, soit le projet de loi 105.  Nous reparlerons à l’automne de ce projet de loi qui annonce beaucoup moins de changements, mais qui donne de nouveaux pouvoirs aux parents, aux établissements ainsi qu’au ministre.
Par ailleurs, le premier ministre a finalement promis de faire de l’éducation une priorité nationale.  Pour le moment, aucune nouvelle compression budgétaire importante n’apparaît sur l’écran radar, mais le gouvernement n’a pas non plus annoncé de véritables investissements afin d’offrir plus de services à l’élève.
La prochaine année scolaire comportera encore, sans nul doute, son lot de défis.
Je vous souhaite donc, au nom des membres du Conseil des commissaires, de belles vacances reposantes !

La présidente, Carole Lavallée

Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.