Le Festival Classica attire plus de 35 000 festivaliers

Texte et photo : Pierre Turbis

Encore cette année, le Festival Classica a fait vivre à Saint-Lambert une semaine marquée par la plus belle musique. Plus de 35 000 festivaliers ont assisté aux concerts en salle et extérieurs tout au cours de la sixième édition de cet incontournable rendez-vous annuel.
Après les concerts satellites présentés à Westmount, Boucherville, Candiac et Brossard, la fin de semaine à Saint-Lambert fut ensoleillée et joyeuse, si on fait exception de la journée du dimanche. Il fallait simplement parcourir la rue Victoria pour être envoûté par l’ambiance estivale et festive si caractéristique de Classica.

Une programmation variée

Depuis la petite messe solennelle de Rossini, dirigée par Jean-Claude Malgoire dans l’ambiance exceptionnelle de l’église Sainte-Famille de Boucherville, jusqu’à l’explosive soirée Classica Rock – Led Zep – Stairway to Heaven, qui a séduite des milliers de spectateurs réunis en plein air dans le vieux Saint-Lambert, il y a en eu pour tous les goûts et tous les âges.

Sur le site principal, dans la rue et les cafés, les sourires étaient nombreux, chacun y allant de ses commentaires sur les concerts précédents. Bref, Classica s’avère plus que jamais une joyeuse tradition qui réjouit le cœur et les oreilles des Lambertois ainsi que des nombreux visiteurs qui fréquentent le Festival.

La fête s’est achevée par la présentation du concert Diva by Night, mettant en vedette la porte parole du Festival, Natalie Choquette. C’est dans une église remplie à pleine capacité que les dernières notes de Classica ont sonné. La magie avait une fois de plus opéré, pour la plus grande joie des festivaliers.

Rejoints lundi matin, les organisateurs étaient plus qu’enchantés et pouvaient déjà faire un premier bilan très positif de l’événement. On a notamment enregistré une hausse de 18% au chapitre des billets vendus. Le public tout autant que les artistes étaient emballés, chacun se promettant d’être de retour l’an prochain, à l’occasion de la septième édition. Une fois de plus, Marc Boucher et son équipe peuvent vraiment dire mission accomplie…

Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.