À la défense de la forêt des hirondelles

Texte et photo: Pierre Turbis

Le 15 mai, plus de 200 personnes se sont retrouvées devant la forêt des Hirondelles, à Saint-Bruno, pour demander au ministre du Développement durable, de l’environnement et de la lutte aux changements climatiques (MDDELCC), David Heurtel, d’appliquer ses propres lois afin de protéger le milieu naturel, la flore et la faune qu’il abrite.

En plus des nombreux citoyens présents, des représentants de groupes environnementaux sont venus appuyer la démarche de la Fondation du Mont Sain-Bruno et exprimer leur opposition au développement domiciliaire dans cette forêt de 6 ha adjacente au Parc national du Mont-Saint-Bruno.

Représentant le conseil municipal, le maire Martin Murray et la conseillère Marilou Alarie ont pris la parole pour affirmer haut et fort leur opposition au projet de développement urbain qui menace la survie du Boisé. Le 16 mai, au lendemain de la manifestation, un Plan de conservation des milieux humides et naturels était d’ailleurs adopté à une séance du conseil municipal. Ce Plan prévoit la protection de 273 hectares de boisés entourant les milieux humides sur le territoire de la municipalité.

Dans le cadre de la manifestation, plusieurs orateurs ont ajouté leur voix à une interpellation bien sentie du ministre Heurtel afin qu’il protège lui aussi le Boisé des Hirondelles.

Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.