La petite histoire d’une grande aventure vécue par la jeune Émilie Daigneault!

Texte: Pierre Turbis – Photo: Émilie Daigneault

Au terme de ses études secondaires au PEI (Programme d’études internationales) à l’École secondaire Jacques-Rousseau, Émilie Daigneault a combiné dans un projet personnel deux des plus grandes passions de sa vie : la musique et la solidarité internationale. Faisant preuve de débrouillardise et d’un sens de l’organisation peu commun, la jeune fille a orchestré la présentation d’un spectacle offert le 9 janvier dernier par un des artistes préférés des adolescents, Tyler Shaw.

Après avoir contacté l’agent de la vedette, Émilie a réservé le Théâtre Corona et a pu compter sur l’appui d’Evenko et Virgin Radio pour publiciser son événement. Il en a résulté un grand succès dont les profits ont été entièrement remis à la Fondation Enfants Entraide, qui vise à briser le cycle de la pauvreté vécue par les enfants du Tiers-Monde.

Rencontrée récemment par Point Sud, Émilie était encore sur un petit nuage tant tout s’est merveilleusement bien passé pour elle. « Il y a eu beaucoup de monde et nous avons amassé près de 1500$. J’ai constaté à quel point la musique peut permettre de faire du bien. D’ailleurs, je ne remercierai jamais assez tous ceux qui m’ont appuyé dans cette aventure. J’ai pu confirmer que je voudrais gagner  ma vie en travaillant avec des artistes. Le PEI nous invite à nous ouvrir sur le monde et c’est ce que j’ai pu faire dans le cadre de ce projet. »

Le beau travail d’Émilie lui a valu d’être invitée à participer au We Day, une grande fête organisée par la Fondation à la fin de février.

Alors que certains se questionnent encore sur les valeurs qui animent les jeunes, le projet d’Émilie Daigneault a permis de constater que plusieurs membres de cette génération ne demandent qu’à s’impliquer pour les autres.

Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.